Puppeteer

fiche-du-jeu.pngtest-actif.png



Test publié le 8 décembre 2013.



Test
Chers amis, soyez prêt à lire le test du plus incroyable, du plus extraordinaire, du plus inimaginable spectacle de marionnettes qui n'ait jamais existé ! Nous vous demanderons juste de fermer votre porte à clef, d'éteindre votre portable et de vous assurer d'être dans un endroit calme pour ne pas être dérangé durant la lecture du test de ce spectacle.
 

Mise en scène

Le jeu se présente sous la forme d'un spectacle de marionnettes du début jusqu'à la fin : les menus, le gameplay, les cinématiques et même la voix off nous mettent complètement dans l'ambiance, comme si l'on regardait un véritable spectacle de marionnettes. Sauf que cette fois-ci, c'est nous qui dirigeons le héros du spectacle et son sort est entre nos mains. À certains moments, il y a même des interactions entre les personnages, la voix off, et le public.

De ce jeu, nous incarnons 2 rôles à la fois : Le rôle du héros et le rôle du spectateur.

PuppeteerPuppeteer

Scénario

Le scénario se déroule comme un conte pour enfant, avec toute sa magie, mais, ce conte est plus sombre qu'un conte pour enfant...

La déesse lunaire régnait sur le royaume de la Lune quand un jour, Nounours, que la déesse lunaire chérissait, lui vola une pierre de Lune noire et une paire de ciseaux magiques du nom de Calibrus. Il s'auto-proclamma roi, entra dans le château de la déesse et réduisit l'autre pierre de Lune (blanche) en morceaux. La déesse fût vaincue et le Roi Ours donna un fragment de la pierre de lune à chacun des ses généraux, semant le chaos sur la Lune.
Pour défendre son château (le château de Grise-Mine ou Black Castle), le Roi Ours de la Lune dérobait les âmes des enfants nuit après nuit, les enfermant dans des pantins de bois afin qu'ils deviennent ses esclaves.
Un jour, ce fut l'âme d'un jeune garçon nommé Kutaro qui avait été dérobée. Le Roi Ours lui arracha sa tête de pantin, l'avala et le jeta au fond des oubliettes.

Le scénario nous plonge directement dans l'univers du jeu, sans pour autant nous le faire connaître avant. on sait juste ce qui s'est passé avant de commencer à jouer, mais on doit découvrir l'univers du jeu nous même.

Kutaro va devoir récupérer de nouvelles têtes, et s'échapper du château et de l'influence du Roi Ours. Il sera aidé par le chat Ying-Yang, appartenant à une sorcière qui donnait l'ordre aux enfants de nourrir le Roi et qui voulait prendre possession de Calibrus. Vas-t-il réussir à restaurer les choses en vainquant les effrayantes créatures, les généraux du Roi Ours de la Lune et libérer les âmes des enfants de chaque région ? Tout dépendra de lui, et de toi.

PuppeteerPuppeteer


Gameplay

Tel une scène de théâtre, nous jouons avec une vue de la scène sur un plan en 2D avec des éléments en 3D (comme LittleBigPlanet). Nous pouvons contrôler à la fois Kutaro et son coéquipier qui permet d'ouvrir les coffres à caboche ou d’interagir avec les éléments du décor. Grâce à ce coéquipier, nous pouvons trouver : des cristaux de lune (qui donneront 1 continue au bout de 100 récoltés), des têtes de rechange (au cas où Kutaro perdrait sa tête en se faisant toucher par un ennemi ou en tombant dans un trou), ainsi que des petites scènes cachées. Tout cela se fait avec le joystick droit (pour le déplacer où l'on veut sur l'écran) et une touche d'action. Vous devrez des fois contrôler à la fois Kutaro et son coéquipier, ce qui sera difficile lors de passages qui nécessiteront des réflexes.
Que ce soit avec Ying-Yang ou la jeune princesse Picarina (que vous rencontrerez plus tard), le coéquipier de Kutaro mettra de l'ambiance en parlant avec lui (même si Kutaro ne parle pas), aux personnages secondaires, au public ou en commentant tout ce qui se passe. Et certaines choses feront sourire.

Les têtes que Kutaro ramassera peuvent effectuer des actions propres à chacune d'elle. Il peut en porter 3 à la fois. Lorsqu'un symbole de tête apparaît, il suffit d'avoir la tête correspondante pour effectuer son action afin d'obtenir des cristaux de Lune ou découvrir un niveau bonus, par exemple. Certaines actions permettent de vaincre plus rapidement un boss. Il sera bien sûr primordial de garder ses têtes pour éviter de perdre une vie et pouvoir effectuer les actions de tête au moment voulu.

Au fil de l'aventure, Kutaro va ramasser des objets spéciaux, qui seront chacun associé à une touche de la manette. Ces objets lui permettront de faire face à de puissants ennemis, de passer certaines situations, ou de découvrir des zones secrètes inaccessibles auparavant. Ils seront indispensables pour vaincre les boss. Le principal sera la paire de ciseaux magiques nommée Calibrus, que vous obtiendrez au début de l'aventure. Il permettra de libérer certains éléments des maléfices du Roi Ours, les âmes des enfants emprisonnés ou de découper des choses tout en avançant.
Quand un boss sera sur le point d'être vaincu, plusieurs séquences de QTE (W circleQuick Time Event) apparaîtront. Il faudra les passer avec succès pour vaincre le boss.

Le jeu comporte un gameplay assez varié avec de la plate-forme (parfois délicate), des séquences avec un véhicule ou un animal qui nécessitera de sauter, se baisser, voire changer de voie, et les affrontements de boss avec les séquences de QTE.

PuppeteerPuppeteer


Graphismes

Les graphismes sont très beaux, ils respectent parfaitement le style "scène de théâtre" avec les menus et l'aspect réaliste des matériaux. Les jeux de lumières et d'ombres en font de même avec le jeu d'éclairage de la scène et celui du projecteur qui éclaire Kutaro en permanence. Ajoutez à cela des effets graphiques tels que la fumée/poussière, ainsi que la brillance et les reflets pour donner un résultat très agréable à voir.

Certains éléments auront tendance à sortir de la scène pour donner un aspect 3D fort intéressant.

PuppeteerPuppeteer


Musiques et sons

Encore sur ce point, Puppeteer l'emporte avec des musiques dignes de grands films, un doublage français de grande qualité, et un excellent jeu d'acteur qui fait vivre pleinement l'aventure.
Le style des musiques varie à chaque changement d'actes pour se fondre avec le thème du niveau. Nous aurons par exemple des musiques spécifiques au thème pirate pour l'acte 3 et au thème western pour l'acte 4.


Durée de vie

L'aventure est divisée en 7 actes comprenant 3 rideaux chacun. La durée de vie est parfaitement bien dosée : le jeu n'est ni trop court, ni trop long, car il vous faudra entre 10 et 15 heures de jeu pour terminer "le spectacle", suivant si vous explorez les recoins des niveaux ou non. Après, il y aura encore des choses à collecter comme les têtes, les âmes, ou encore les niveaux bonus à finir.

C'est un jeu sur lequel nous ne sommes pas restés sur notre faim une fois terminé.


Conclusion

Un jeu d'une très grande originalité, tant dans sa mise en scène, que dans son scénario et son gameplay. Ce qui fait de lui un jeu unique en son genre. Malgré certains passages de plate-formes délicats et d'autres où il faut rester très concentré pour tout gérer, on en retiendra un jeu génial qui plaira tant aux jeunes qu'aux adultes.

Bref, une conception bien maîtrisée qui est, et qui restera un des meilleurs jeux de nos tests. Un jeu PS3 à ne pas manquer.

 

Points forts Points faibles
- Son originalité
- Une diversité de gameplay pourtant centré sur le genre plate-forme
- Les graphismes respectent bien le style d'un spectacle de marionnettes
- Une musique réussie
- Un excellent doublage français
- Une durée de vie parfaitement dosée

- Certains passages de plate-formes délicats
- Difficulté de gestion des deux personnages à certains moments

 

Note* notation-17.png

* Notation /20

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×